Film en compétition
Bien joué

Un homme et une femme, assis sur un banc, se regardent tendrement. Quand soudain...

Tags : comédie romance

626 / 1673 au classement du public

Tags : comedie romance

Benoit Causse

Biographie

"Bien joué" est ma 2e participation au Nikon Film Festival

Crédits

Je remercie toute l'équipe Bernard Le Coq, Audrey San Lucas, Kamel Belghazi, Juliette Plumecocq-Mech et Patrick Paroux. Chef Opérateur Mathias Zivanovic, Ingénieure du son Laure Bretillon, Productrice Executive Sylvie Roussel (15 production) , Scripte Léna Benard, Maquilleuse Claire Thiblet, Régisseur général Jérémy Beuzeboc, Assistant opérateur Augustin Lebon, Electricien Philippe Baranzini, Photographe Maxime Barberi, Régisseuse Théâtre Marion Cartoux, Etalonneuse Chloé Raimon, Monteur son/mixeur Michael Cailly. Et Lucien, le doberman.

Derniers commentaires

Il y a un mois
A propos de « JE SUIS DE L'AUTRE CÔTÉ »

“the intrusions don't fit in with the scene: they break the atmosphere.”

Lire la suite
Il y a 2 mois
Abdel-Aziz Abdoulaye
A propos de « tu vas revenir ? »

“Oh lalala !!!”

Lire la suite
Il y a 2 mois
A propos de « LA SECONDE PEAU »

“how can we watch?”

Lire la suite
Il y a 2 mois
A propos de « Je suis un jeu d'acteur »

“Tu es toujours aussi exceptionnelle. Bravo Manon”

Lire la suite
Il y a 2 mois
A propos de « Framberise »

“Elle est douée votre fille”

Lire la suite
Il y a 2 mois
A propos de « JE NE JOUE PLUS »

“Force continue bro”

Lire la suite
Il y a 2 mois
Florence Scotto
A propos de « L'agence »

“Bravo c est super”

Lire la suite
Il y a 2 mois
A propos de « A nous de jouer »

“Bravo !”

Lire la suite

@FestivalNikon

Suivez-nous

Facebook Twitter Instagram Dailymotion YouTube

Nos partenaires

Engie
CNC CGR Le Grand REX TitraFilm SOS Ciné BrutX Sens Critique Ouï FM Festival de Cinéma Européen des Arcs Festival Saint Jean de Luz

Identifiez-vous pour voter
X



J’accepte de recevoir des informations de la part de Nikon et de ses partenaires

 ou 
Vous avez déjà un compte sans Facebook :
Pour vous inscrire sans Facebook, cliquez ici.